Echo

Vidéo – 2010
Durée: 6min45
4 exemplaires + 2 épreuves d’artistes
Et si on laissait libre le son ? / Comment peut-on le fixer dans l’espace ? / Peut-on le rendre présent ?
Comment se reproduit-il? / Qu’est-ce exactement que le volume de la musique ?
Comment appréhender un son dans tout ses détails acoustiques ? / Comment le donner à la contemplation ?
Je veux d’abord produire un son. En l’occurrence un solo de batterie. Je veux laisser la musique exister dans un environnement sonore en mouvement. En l’occurrence l’écho de la montagne. Je fais un solo. La montagne le répète. L’écho ajoute une nouvelle sonorité à la phrase du solo. Ensuite, j’exécute le solo émis par la nature, et ainsi de suite.
La crainte propre de la batterie, c’est que l’exécutant a tendance à favoriser l’action physique au résultat sonore.
Cette discussion entre le batteur et la montagne est en perpétuelle mutation. La question est de savoir où commence et où finit l’exécution d’un son. Un solo est-il reproductible jusqu’à l’infini?
Category: ARCHIVES, VIDEOS
Where ? Lebenson Gallery, 2010