Iceberg


Bois, Polystyrène, vidéo en boucle

Dimensions: 800x670cm – 2007
Dimensions: 400x500cm – 2008
Dimensions: 400x450cm – 2009
Iceberg est une sorte de cabane géante en bois dont l’aspect extérieur se situe entre l’habitation précaire des chercheurs d’or et la barricade. L’intérieur distribue un labyrinthe qui nous mène à une projection vidéo. Les parois sont entièrement recouvertes de polystyrène gratté qui donne l’impression de déambuler dans une grotte de glace. Les deux entrées nous obligent à passer au travers d’un sas de lattes plastiques qui par l’électricité statique qu’il va produire attire des micro-éclats de polystyrène sur nos vêtements. Le blanc hivernal des murs et l’agitation du revêtement de l’architecture dialoguent avec l’image projetée d’une berge de l’Antarctique et résonne au son des craquements de ce continent de glace.
Le visiteur est autorisé à entrer dans l’Iceberg. Il y a deux entrées ou deux sorties suivant le sens que l’on veut lui attribuer. Mais celle-ci disparaîtra purement et simplement, si chaque visiteur / spectateur ne fait pas attention aux parois, car celles ci sont faites de polystyrène. Je fais ici appel au sens des responsabilités des spectateurs concernant la fragilité d’une pièce qui peut paraître massive. Le visiteur doit comprendre que son geste contribue à la dissolution de l’objet. Quelle position adopter en face d’une proposition qui contribue ses composantes, tout en voulant sauvegarder sa structure? Le fait que le polystyrène s’accroche aux habits donne à chaque visiteur un souvenir pour sa collection personnelle.
Category: ARCHIVES, SCULPTURES
Where ? Confort Moderne, 2007
Espace d’Art Gertrude, Melbourne ( AU), 2008
Galerie Aperto, Montpellier, 2009